fbpx

Un repas de famille

Voir le film

Chercher de l’aide

Chercher de l’aide

«La psychiatrie a toujours été attentive à garder une approche humaniste privilégiant la compréhension et le soin des patients, tout en restant attachée à son rôle de santé publique», souligne Jacques Gasser, chef du Département de psychiatrie du Centre hospitalier universitaire vaudois.

Que ce soit en présence de troubles psychotiques ou schizophréniques, toute personne concernée par la maladie doit pouvoir être prise en charge par une institution médicale. Pour elle et/ou pour ses proches, il est important de

  • réagir rapidement si nécessaire,
  • s’informer sans tarder,
  • chercher de l’aide et du soutien,
  • trouver des adresses utiles et des lieux ressources.

Dans cette rubrique, vous trouverez comment vous orienter que vous soyez une personne psychiquement touchée par des troubles ou une personne de son entourage. En effet, qui que l’on soit, il ne faut pas rester isolé, dans la solitude et hors du réseau existant.

En cas de crise, il s’agit de ne pas attendre pour demander de l’aide ou poser des questions à des spécialistes, même par téléphone.

A noter aussi que, s’il y a un risque que le discernement de la personne malade soit entamé, différentes dispositions existent, notamment en termes de représentant thérapeutique et de directives anticipées. Ainsi, au travers d’une personne de l’entourage du patient ‒ qui devient le représentant thérapeutique ‒ et/ou d’un document écrit nommé «Directives anticipées» ‒ rédigé préalablement par le malade et signé par lui ‒, les décisions restent dans les mains de la personne atteinte par la maladie.